Selon la formation visée et votre situation personnelle, votre contribution au financement de votre formation sera différente. Il est donc important pour vous de faire le point sur ce que vous percevrez pendant la formation et sur les coûts qui resteront à votre charge.

N’oubliez pas : consultez votre conseiller Pôle emploi avant d’entamer toutes démarches et pour valider votre dossier de formation.

Si vous êtes salarié …

Salarié en contrat à durée indéterminée (CDI)

Vous avez travaillé au moins 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise à laquelle vous appartenez (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).

Informez-vous sur les conditions pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise. Les organismes gestionnaires du CIF (Fongécif* ou OPACIF*) vous informent et vous conseillent sur le congé individuel de formation et le bilan de compétences.

*Fongécif : Fonds de gestion du congé individuel de formation
*OPACIF : Organisme paritaire agréé au titre du CIF

 

Salarié en contrat à durée déterminée (CDD)

Vous avez travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois. L’action de formation que vous souhaitez suivre doit débuter dans les 12 mois après la fin de votre contrat à durée déterminée.

Informez-vous sur les possibilités pour :

  • être pris en charge dans le cadre d’un CIF-CDD : votre ex-employeur vous indiquera l’adresse de l’organisme à contacter.
  • bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise.

 

(source : Site Pole Emploi)

Si vous êtes intérimaire …

Grâce au Fond d’Assurances Formation du Travail Temporaire vous pouvez financer votre formation à condition d’avoir cumulé au moins 1 600 heures dans l’année dont au moins 600 h dans la même société intérimaire. Renseignez vous vite sur le site du FAF TT afin d’en savoir plus …