PROCHAINE SESSION à PARTIR DU 2 Décembre 2019

Descriptif du profil

Dans un cabinet d’ingénierie en sous-traitance ou au sein du bureau d’études de l’entreprise, le/la technicien/ne supérieur/e en conception industrielle conçoit des systèmes mécaniques pour différents secteurs de l’industrie, à partir d’un besoin client, formulé dans un cahier des charges, qui définit les fonctionnalités du produit et qui est validé par le donneur d’ordre.
Il/elle élabore, rédige et négocie avec le client, le cahier des charges technique du mécanisme à étudier ou de l’objet à réaliser.

Il/elle organise la recherche de solutions théoriques et technologiques, entre en contact avec les fournisseurs pour le choix des composants et prépare les devis. Il/elle élabore les plans et les documents permettant l’étude détaillée.

Il/elle conduit et gére l’affaire et organise et conduit des réunions techniques chez le client ou les fournisseurs.

Il/elle participe parfois au montage, à la mise en service des mécanismes étudiés et à leur industrialisation.
Il/elle rédige des courriers professionnels, des procès-verbaux de réception et de certification des matériels, assure le suivi du produit et établit le dossier d’étude.

Il/elle peut encadrer d’autres techniciens.

Il/elle utilise les outils informatiques du bureau d’études : logiciels de conception assisté par ordinateur (CAO), logiciels de calcul de résistance des matériaux (RDM) pour vérifier les performances du mécanisme, bibliothèques et documentations techniques, traitement de texte, tableurs.

  • Titre professionnel complet
  • Formation inscrite au RNCP niveau 5 ( Bac +2 )
  • Dates : Entrées - Sorties permanentes
  • 1190 heures / 8 mois
    (980h en centre + 210h en entreprise)
    A adapter selon les acquis du candidat
  • Stage en entreprise conventionné

Public concerné :

Salariés, demandeurs d’emploi et particuliers.

Pré-requis :

Maitrise générale de l’outil informatique et notions de mécanique et de dessin technique.

Compétences à acquérir

Concevoir des pièces et des systèmes mécaniques, pour différents secteurs de l’industrie, à partir d’un besoin client formulé dans un cahier des charges.
Mettre en oeuvre les outils  de la démarche qualité en conception industrielle.
Maîtriser les logiciels SOLIDWORKS, AUTOCAD et bureautiques afin de réaliser les diverses activités.

Bloc de compétences 1 : Concevoir des pièces mécaniques en assurance qualité

  • Analyser le besoin client dans le cadre de la conception ou de la modification d’une pièce mécanique
  • Réaliser une étude de faisabilité et proposer une solution
  • Concrétiser et optimiser une solution à l’aide d’un logiciel de conception 3D
  • Réaliser le dessin de définition d’une pièce mécanique
  • Élaborer le dossier de définition d’une pièce mécanique

Bloc de compétences 2 : Concevoir des systèmes mécaniques en assurance qualité

  • Modifier un système mécanique à partir d’un nouveau cahier des charges
  • Concevoir un mécanisme à partir d’un schéma cinématique annoté et d’un cahier des charges client
  • Gérer la sous-traitance d’un produit ou d’un service
  • Élaborer le dossier de définition d’un système mécanique
  • Estimer et maîtriser les coûts d’une étude
  • Élaborer le cahier des charges de l’automatisation d’un système mécanique
Un stage en entreprise complète la formation en centre.

Les heures de formation peuvent être redéfinies en fonction de votre niveau.

Les métiers accessibles après le Titre Professionnel de Technicien supérieur en conception industrielle de systèmes mécaniques

Secteurs d’activité et types d’emplois accessibles par le détenteur du titre (rubrique RNCP) :

Qualification recherchée qui offre de bonnes perspectives d’emplois.
Par la suite, il peut espérer évoluer vers des carrières de cadre, conducteur de travaux, responsable technique, chef de projet ou responsable d’un bureau d’études, Ingénieur /chargé d’études techniques.

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :

  • Concepteur systèmes mécaniques industriels
  • Dessinateur-projeteur en conception mécanique
  • Technicien d’études en mécanique