PROCHAINE SESSION DU 12 septembre 2022 AU 6 juin 2023

Descriptif du profil

A partir d’outils techniques dont il (elle) a la maîtrise, le (la) technicien(ne) supérieur(e) en conception industrielle optimise les performances d’un produit et/ou d’un système mécanique. 

Il (elle) définit les conditions de mise en service pour obtenir des produits conformes au cahier des charges avec un nombre d’essai réduits, et il (elle) garantit la fiabilité ainsi que la “capabilité” du produit. 

A l’issue de la phase d’étude, il (elle) réalise les dossiers de définitions qui permettront aux unités de fabrication la production d’exemplaires conformes au dossier de définition de référence. ces dossiers comprennent les instructions nécessaires  à la définition du produit à savoir : des plans, des nomenclatures, des notices techniques qui précisent les ensembles mécaniques et les pièces constitutives ou indépendantes en vue de leur fabrication, de leur montage et de leur utilisation. Ceux-ci sont réalisés à l’aide de logiciels de CAO – DAO et bureautiques. 

Il (elle) assure la veille technologique par la consultation permanente et régulière des banques de ressources technologiques, des normes, des catalogues, des tarifs des fournisseurs de composants mécaniques, des banques de matériaux et des revues professionnelles et il (elle) s’informe régulièrement sur les évolutions technologiques et les coûts des composants disponibles sur le marché. 

La complexité des études dont il (elle) a la charge, le degré d’innovation et les risques technologiques du produit à étudier sont fonction de son expérience dans le métier et dans le secteur industriel concerné. 

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) travaille en toute autonomie dans des domaine industriels très variés qui s’étendent des biens de consommation aux biens d’équipements industriels et concernent des produits fabriqués en petites, moyennes et grandes séries. Le respect des détails de réalisation du projet dont il (elle) a la charge est impératif et conditionne le rythme et sa charge de travail. Ceci implique qu’il (elle) informe régulièrement sa hiérarchie de l’avancement des travaux. 

Il (elle) travaille généralement au sein d’une équipe pluridisciplinaire, sous la responsabilité d’un(e) chef(fe) de projet ou d’un(e) responsable de de bureau d’études, qui a en charge la répartition des tâches en fonction des compétences techniques et de la disponibilité de chacun(e).

Formation éligible 

  • Titre professionnel complet
  • Formation inscrite au RNCP niveau 5 ( Bac +2 )
    ou Certificat de Compétences Professionnelles correspondant à 1 bloc de compétences
  • Dates : Entrées - Sorties permanentes
  • 1190 heures / 8 mois
    (980h en centre + 210h en entreprise)
    A adapter selon les acquis du candidat
  • Stage en entreprise conventionné

Public concerné :

Salariés, demandeurs d’emploi et particuliers.

Pré-requis :

Maitrise générale de l’outil informatique et notions de mécanique et de dessin technique.

Compétences à acquérir

  • Concevoir des pièces et des systèmes mécaniques, pour différents secteurs de l’industrie, à partir d’un besoin client formulé dans un cahier des charges.
  • Mettre en oeuvre les outils  de la démarche qualité en conception industrielle.
  • Maîtriser les logiciels SOLIDWORKS, AUTOCAD et bureautiques afin de réaliser les diverses activités.

Bloc de compétences 1 : Concevoir des pièces mécaniques en assurance qualité

  • Analyser le besoin client dans le cadre de la conception ou de la modification d’une pièce mécanique
  • Réaliser une étude de faisabilité et proposer une solution
  • Concrétiser et optimiser une solution à l’aide d’un logiciel de conception 3D
  • Réaliser le dessin de définition d’une pièce mécanique
  • Élaborer le dossier de définition d’une pièce mécanique

Bloc de compétences 2 : Concevoir des systèmes mécaniques en assurance qualité

  • Modifier un système mécanique à partir d’un nouveau cahier des charges
  • Concevoir un mécanisme à partir d’un schéma cinématique annoté et d’un cahier des charges client
  • Gérer la sous-traitance d’un produit ou d’un service
  • Élaborer le dossier de définition d’un système mécanique
  • Estimer et maîtriser les coûts d’une étude
  • Élaborer le cahier des charges de l’automatisation d’un système mécanique

Chaque bloc de compétences peut être validé par un certificat de compétence professionnelle (CCP) 

Un stage en entreprise complète la formation en centre.

Le nombre d’heures de formation peut être diminué ou augmenté en fonction des acquis du stagiaire et de son niveau.

Les métiers accessibles après le Titre Professionnel de Technicien supérieur en conception industrielle de systèmes mécaniques

La plupart du temps, l’emploi s’exerce en tant que salarié dans un cabinet d’ingénierie ou au sein du bureau d’étude d’une entreprise industrielle. 

Les horaires sont fixes ou variables, au bureau ou en télétravail avec de possible déplacements en clientèle. 

Les principaux secteurs d’activités concernés sont : 

Aéronautique, spatial – Agro-alimentaire – Armement – Automobile – Bâtiment et Travaux Publics – Bois, ameublement – Chimie – Chimie-fine – Construction navale – Eco-industrie – Electricité – Electroménager – Electronique – Energie, nucléaire, fluide – Ferroviaire – Habillement, cuir, textile, Industrie cosmétique – Industrie du papier, carton – Information et communication – Machinisme – Mécanique, travail des métaux – Métallurgie, sidérurgie – Nautisme – Parachimie – Pétrochimie – Plasturgie, caoutchouc, composite – Sports et loisirs – Verres, matériaux de construction. 

Par la suite le (la) technicien(ne) peut évoluer vers des carrières de cadre, conducteur de travaux, responsable technique, chef(fe) de projet ou responsable d’un bureau d’étude, ingénieur(e)/chargé(e) d’études techniques

Les types d’emplois accessibles sont : 

Concepteur/Conceptrice de produits industriels mécaniques – Concepteur/Conceptrice en produits mécaniques – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en architecture mécanique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en architecture navale – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en chaudronnerie – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en conception mécanique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en construction aéronautique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en construction automobile – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en construction mécanique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en construction métallique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en construction navale – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en hydraulique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en installations industrielles – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en machines spéciales – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en mécanique – Dessinateur-projeteur/Dessinatrice-projeteuse en systèmes mécaniques – Dessinateur-projeteur industriel/Dessinatrice-projeteuse industrielle en mécanique – Technicien/Technicienne en conception industrielle en mécanique – technicien/Technicienne en conception industrielle en mécanique – Technicien/technicienne d’études en mécanique

Code(s) ROME : H1203 – Conception et dessin produits mécaniques